Test génétique et maladie Alzheimer


Bientôt un test pour prédire une prédisposition?
Test génétique et maladie Alzheimer

Test génétique et maladie Alzheimer

Pouvoir prédire une prédisposition à une pathologie afférente à l'âge avant que les premiers symptômes n'apparaissent permettrait d'optimiser les soins des malades. Plusieurs types de diagnostics ont déjà été mis en place, mais ils sont majoritairement peu fiables. Une équipe de chercheurs britanniques a donc adopté une nouvelle approche portant sur l'étude de la signature génétique.

La détermination du profil moléculaire

Ces chercheurs ont analysé le génome de sexagénaires sains. Le test génétique effectué sur les tissus de la peau, du cerveau et des muscles ont permis de prédire si un individu est prédisposé à la démence, à la maladie d'Alzheimer ou à une autre pathologie liée au vieillissement. Ce test se base sur les 150 gènes rassemblés au cours des analyses de génomes. Une étude a également été effectuée sur des septuagénaires. Bien qu'étant nées la même année, ces personnes ont des organismes d'âge différent. Les résultats des tests ont pu déterminer leur âge biologique ainsi que l'état de leur santé cognitive.



La détection précoce de la pathologie

La maladie alzheimer n'est souvent détectée que tardivement. La dégénérescence des neurones peut alors atteindre un niveau plus ou moins important avant que le diagnostic n'ait été établi. Le test sanguin mis au point par James A. Timmons et son équipe a pour but de déterminer si une personne court un risque de vieillissement accéléré. Mais surtout, le fruit de leur recherche permet de diagnostiquer la maladie d'Alzheimer avant même qu'elle ne soit déclarée.
Un « score » de l'âge biologique faible ainsi que l'altération de la signature génétique sont en effet des signes précurseurs d'une prédisposition à la démence. Il s'agit donc d'un test sanguin révolutionnaire qui sera un indicateur fiable de l'âge biologique, permettant de déceler des pathologies afin d'optimiser les dispositions à prendre et les mesures d'accompagnement adéquates.

En savoir plus sur l'étude Publié le 18 septembre 2015

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



FERMER