Un stylo connecté et des horloges pour détecter en amont la maladie d'Alzheimer

Zoom sur un nouveau dispositif imaginé par une équipe de recherche du MIT (Massachusetts Institute of Technology).

Publié le 16 octobre 2015
Un stylo connecté et des horloges pour détecter en amont la maladie d'Alzheimer

Voici un nouvel objet connecté au service de la santé : le stylo numérique pour détecter la maladie Alzheimer, imaginé par une équipe de recherche du MIT (Massachusetts Institute of Technology).


Dans le cas de la maladie d'Alzheimer, les premiers neurones disparaissent en moyenne dix ans avant la manifestation des premiers effets, selon les auteurs d'un rapport sur la détection des maladies neurodégénératives. Il existe à l'heure actuelle un test, celui de l'horloge, qui consiste à demander aux patients de dessiner une horloge, laquelle est ensuite interprétée par le médecin ; mais l'inconvénient de cette méthode est qu'elle fait dépendre le diagnostic des capacités de jugement du médecin et de son aptitude à déceler des anomalies souvent très discrètes, notamment aux premiers stades de la maladie. En outre, seuls les dessins finaux sont scrutés, alors que le processus est en lui-même très important.


C'est pourquoi l'utilisation d'un stylo numérique est particulièrement intéressante : les données seront en effet envoyées directement et en simultané à un ordinateur, qui analysera de multiples données, améliorant la prévention de la maladie.


En collaboration avec le Lahey Hospital & Medical Center, l'équipe de chercheurs du MIT a élaboré un programme d'analyse poussé, fondé sur 2600 dessins réalisés au cours de ces neuf dernières années, afin d'effectuer un calibrage précis à partir de chacune des parties du dessin et de renforcer l'efficacité de cet outil de diagnostic, selon William Souillard-Mandar, principal auteur du rapport. Par exemple, il apparaît que les personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer réfléchissent longtemps avant le tracé.
D'autre part, l'enregistrement précis grâce à un stylo numérique permettra de déceler d'infimes variations, pour une prévention efficace de la maladie. Le temps nécessaire au diagnostic sera également très réduit.


FERMER